Reconversion militaire : tout ce qu'il faut savoir

Comme 15 000 militaires chaque année, vous vous apprêtez peut-être à rejoindre la vie civile. L’occasion de faire une revue d’effectifs des dispositifs mis en place par le ministère de la Défense afin de vous accompagner dans la préparation de votre seconde carrière.

Handsome mature man smiling and laughing while crossing his arms with copy space

Garanti par la loi du 24 mars 2005 portant statut général des miitaires, le droit à la reconversion des militaires inclut des dispositifs d’orientation professionnelle ainsi qu’un accompagnement vers l’emploi. Ces actions sont coordonnées par un service ministériel bien connu des militaires : Défense Mobilité.

Sachez que Défense Mobilité accompagne directement les militaires du rang et sous-officiers. Les officiers et civils de catégorie A sont, pour leur part, accompagnés par un service spécifique : la Mission reconversion des officiers (MRO).

Préparer sa reconversion militaire : congé de reconversion et possibilités de formation

SNCF, Air France, Auchan, Adecco, Areva, Disneyland Paris… voilà quelques-unes des entreprises qui recrutent régulièrement dans l’armée. A ces grands noms s’ajoutent quelques 10 000 PME… sans oublier le secteur public, vers lequel se dirigent 20 % des militaires en reconversion. Si l’armée enregistre 19 000 départs par an, les militaires peuvent donc se rassurer : tout est fait pour les accompagner dans leur nouvelle vie professionnelle. Pour preuve : environ 60 % des militaires trouvent un emploi pérenne dans l’année qui suit leur départ, indique Défense Mobilité, l’agence chargée d’accompagner les militaires dans le retour à l’emploi civil. Pas négligeable lorsque l’on connaît la situation du marché du travail ! Il faut dire que pour le ministère des Armées, l’enjeu est crucial : l’impératif de jeunesse implique un renouvellement constant des effectifs, martèlent les conseillers de l’agence. Offrir à tous les militaires les atouts pour réussir leur transition professionnelle est aussi une façon d’honorer l’engagement de celles et ceux qui ont choisi de servir leur pays.

Congé de reconversion

Mais concrètement comment s’y prendre ? Tout dépend des candidats et de leur projet. Mais l’idéal est de prendre contact avec l’agence environ dix-huit mois avant la date de départ souhaitée, via le numéro vert dédié. Après une présentation collective des différents dispositifs, l’intéressé(e) est reçu par un conseiller qui devient son unique référent.

La seconde étape consiste à identifier le secteur vers lequel le candidat souhaite s’orienter et à déterminer la viabilité du projet. Un travail réalisé pas à pas, avec son conseiller et un psychologue du travail.

Une fois le projet identifié, une demande est envoyée à la direction des ressources humaines de l’armée de Terre (DRHAT), qui décide ou non d’octroyer au militaire un congé de reconversion de six mois, renouvelable une fois. Le temps pour le candidat de se former (si nécessaire), lancer sa recherche d’emploi, trouver un emploi et se familiariser avec l’entreprise qui l’a recruté. « Ce congé est très confortable, car cela permet de conserver sa solde indiciaire et certaines de ses indemnités pendant toute cette période, et de réintégrer l’armée si le projet n’aboutit pas », remarque un ancien de l’armée de terre, actuellement en phase de reconversion.

Des emplois dans le secteur privé…

Ex-officier parachutiste, Yannick Rouvrais est quant à lui devenu directeur de la sécurité pour un grand groupe du secteur textile, grâce à une mise en disponibilité de cinq ans, suivie d’un départ à la retraite militaire. Pour lui, le dispositif était idéal. « J’avais atteint le grade maximum auquel je pouvais prétendre compte tenu de mes titres et mon ancienneté. J’avais fait le tour de mon métier. Je venais d’avoir quarante ans. Je me disais qu’il était temps de me reconvertir, quand un ami m’a parlé de ce poste à pourvoir. J’ai postulé, et quelques semaines plus tard je prenais mes nouvelles fonctions », raconte-t-il, encore surpris de l’accueil qui lui a été réservé. « On ne s’en rend pas forcément compte, mais les militaires possèdent des qualités très recherchées dans le monde de l’entreprise : ils sont observateurs, agiles, mobiles, savent travailler en équipe, et ont un véritable sens de l’organisation. Quant aux officiers, ils ont un esprit à la fois tactique, critique, et bienveillant. Et surtout, ils savent prendre des décisions stratégiques et rapides. Y compris en temps de crise . »

… comme dans le public

Mairies, communautés de communes, conseils généraux, ministères… la fonction publique attire elle aussi. Richard Labarthe a choisi de postuler à l’un des emplois de catégorie A, B ou C proposés chaque année aux militaires, dans le cadre d’un processus de détachement-intégration. Cet ancien officier des sports dans l’armée de l’air est désormais professeur de sport au ministère des Sports et occupe le poste de référent sport santé bien-être au sein de la Délégation régionale académique à la jeunesse, à l'engagement et aux sports de Nouvelle Aquitaine. « La plupart des titres et diplômes militaires sont inscrits au RNCP, donc transposables dans d’autres secteurs. Cela permet d’exercer dans le milieu civil des métiers similaires à ceux que l’on peut exercer dans l’armée », rassure-t-il. Autres façons d’intégrer le secteur : passer les concours en externe, bénéficier d’un des emplois de catégorie B ou C réservés par l’administration aux militaires, ou bien se faire recruter sous contrat. Bien que n’offrant pas tous les avantages des fonctionnaires (sécurité de l’emploi, évolution du salaire, etc.), cette dernière solution est la plus accessible et la plus prisée : elle concerne 33,58 % des reclassements dans la fonction publique. De quoi se lancer l’esprit tranquille.

 

ampoule-gmf.png
Pourquoi pas créer son entreprise ?
Vous avez un projet de start-up ? Vous souhaitez vous lancer en tant qu’autoentrepreneur ou rêvez de reprendre l’affaire familiale ? Sachez que l’agence Défense Mobilité accompagne aussi les militaires dans la création ou la reprise d’entreprise. Environ 500 personnes utilisent cette option chaque année. Pour en bénéficier, il suffit de déposer une demande de congé pour création ou reprise d’entreprise (CCRE). D’une durée d’un an renouvelable, celui-ci permet de suivre des formations, d’être parrainé par des patrons, de bénéficier d’un suivi dans la gestion de son entreprise, d’être mis en contact avec les experts du financement, du conseil, de l’innovation, etc… mais aussi de continuer à percevoir son poste, sa solde et de réintégrer l’armée à tout moment, si le projet n’aboutit pas.

Des dispositifs dérogatoires d’accès aux emplois publics

Ouvert aux militaires jusqu’à 3 ans après leur radiation du corps (excepté pour motifs disciplinaires), le dispositif dérogatoire de reconversion (L. 4139-2) leur offre la possibiité d’accéder, sous conditions, à des postes dans les trois versants de la Fonction pubique. En fonction de votre grade et de votre ancienneté, vous pourrez obtenir un poste de catégorie A, B ou C. Vous êtes intéressé ? Ici aussi, faites-en part à votre conseiller Défense Mobilité !

Vous êtes titulaire d’une pension miitaire d’invalidité pour blessure en OPEX ? Vous êtes éligible au dispositif dérogatoire de solidarité nationale (L. 4139-3) afin d’entrer dans les métiers civils de la Fonction publique sans examen, mais suite à des entretiens de sélection. Il vous faut pour cela établir votre passeport professionnel auprès des services de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONAC-VG). Vous serez naturellement accompagné par les conseillers Défense Mobilité dans vos démarches.

Un accompagnement spécifique pour les futurs salariés du privé et entrepreneurs

Vous souhaitez intégrer le secteur privé ? Votre conseiller Défense Mobilité vous aidera à valoriser vos compétences – rigueur, savoir-faire, savoir-être – et vous accompagnera jusqu’à six mois après votre intégration en entreprise. Vous pouvez également bénéficier d’une période d’adaptation en entreprise (PAE) de six mois, à la suite de laquelle vous serez embauché en CDD ou en CDI.

Comme 500 militaires chaque année, vous souhaitez monter votre propre entreprise ? Défense Mobilité compte des conseillers spécialisés en la matière. Ils vous accompagnent dans l’étude de la faisabilité de votre projet, la recherche de financements et peuvent vous proposer un parrainage par un chef d’entreprise.

Militaires, vous l’aurez compris, la sérieuse préparation de votre reconversion est la clef d’une seconde carrière réussie et d’un équilibre vie professionnelle / vie personnelle adapté à vos besoins.

On vous souhaite tous nos vœux de réussite dans cette nouvelle et belle aventure !

Stéphane, militaire

Reconversion ou retraite :
Les réponses à vos questions !

Découvrez les dispositifs, organismes ou solutions pour préparer et réussir cette nouvelle étape de votre vie.

Obtenir mon guide

Sources :
https://www.defense-mobilite.fr/
https://www.defense-mobilite.fr/sites/default/files/ce_qui_change_a_compter_du_1er_janvier_2020_-_fiche_de_communication_-_reforme_des_procedures_derogatoires_1.pdf
https://www.mdmh-avocats.fr/2018/11/28/la-reconversion-professionnelle-des-militaires-apres-larmee/

Assurance habitation jeunes militaires

Assurance habitation jeunes militaires

Vous êtes logé en caserne ou en meublé mis à disposition par l’armée ou la gendarmerie.
Pour vous accompagner, Unéo et GMF, vous proposent Unéo PAQUO, une garantie adaptée à votre vie de militaire, pour vous protéger et protéger vos biens.

Assurance habitation jeunes militaires

Mutuelle Unéo :<br /> la mutuelle des militaires
Mutuelle Unéo :<br /> la mutuelle des militaires

Mutuelle Unéo :
la mutuelle des militaires

Référencée depuis 2011 par le ministère des Armées, Unéo garantit une protection spécifique en santé et en prévoyance aux militaires en activité, en deuxième carrière, réservistes, retraités, civils de la Défense, seuls ou en famille, en France ou à l’étranger.

Protection santé Unéo

Choisie par près de 90% des forces armées, Unéo est la protection santé de référence.

à partir de 18,00 €/mois(1)

DÉCOUVRIR LA PROTECTION SANTÉ UNÉO

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Ces articles peuvent vous intéresser