Retour

Fonction publique hospitalière

Delphine Loez - 21/12/2016
Temps de lecture : 3 min.

Prendre soin de ceux qui nous soignent

Le contexte est bien sombre : cette année, pas moins de 5 infirmiers se sont donné la mort. Le 5 décembre, la ministre de la Santé a dévoilé son plan, « Prendre soin de ceux qui nous soignent », destiné à répondre au malaise du monde hospitalier . En voici les grandes lignes.

Création d’un service dédié : Santé au travail

L’objectif est que, dans chaque groupement hospitalier de territoire, il existe un service de santé au travail, composé d’un médecin de travail, d’un psychologue, d’un assistant social et d’un conseiller en prévention des risques professionnels. Il s’agit d’une cellule d’écoute pour les personnes en difficulté. Ce service de santé pour les soignants devrait aussi pouvoir proposer un accompagnement personnalisé à ceux qui se trouvent en situation de fragilité personnelle ou professionnelle. Et accompagner le retour au travail après une longue absence, avec ou sans aménagement de poste. Il s’agit d’améliorer la détection et la prise en charge de risques psycho sociaux et d’assurer à chacun l’accès à un soutien psychologique. Enfin, il sera demandé de signaler systématiquement les suicides et les tentatives de suicide, afin de pouvoir en analyser les causes et tenter de prévenir les récidives.

96-16-mobile-visuel.png

Organiser des médiations

Pour améliorer la qualité de vie au travail dans la fonction publique hospitalière, le ministère propose d’intervenir sur les conflits internes au plus tôt. Il prévoit d’organiser des médiations reposant sur un premier niveau de conciliation locale, exercée par les pairs. Ensuite, il existera un niveau médiation régionale et enfin un niveau de médiation nationale.

Former les cadres

La formation initiale et continue des professionnels de santé comprendra un volet qualité de vie au travail. Cela devrait faciliter le repérage des personnes en situation de fragilité sur le plan psychosocial. Une équipe ainsi managée saura mieux gérer les situations de soins les plus difficiles. Afin de mieux accompagner les cadres, le plan « Prendre soin de ceux qui nous soignent » propose de généraliser le co-développement, le coaching et le mentorat. Et de systématiser les formations.

Privilégier les équipes

Les liens au sein des équipes doivent être favorisés. Pour cela, il faut renforcer la communication et les échanges. Le plan « Prendre soin de ceux qui nous soignent » propose l’organisation de réunions des équipes de proximité afin de renforcer les liens professionnels. Il prévoit aussi de permettre aux équipes de s’exprimer par le biais des analyses de pratiques professionnelles et des groupes d’expression. Cependant, l’individu est lui aussi pris en compte par le biais d’un entretien annuel, qui servira à renforcer l’écoute et la reconnaissance individuelle.

Faciliter le quotidien

Afin de favoriser la conciliation vie privée et vie professionnelle, une attention plus grande sera portée aux plannings. Des services seront proposés sur le lieu de travail (pressing, livraison de courses, démarches administratives…). La sécurité sera renforcée, selon le « plan de sécurisation des établissements de santé » du mois d’octobre. Et le dépôt de plainte par les personnels, en cas d’agression, sera facilité.

Fonction publique hospitalière

En tant qu’agent du Service Public, vous méritez une attention particulière.
Découvrez des offres et garanties adaptées à vos besoins.

Découvrir

Votre demande concerne ?

En poursuivant votre navigation sur m.gmf.fr, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer votre expérience de navigation sur le site et à vous proposer des images et des contenus et messages adaptés à vos besoins. > En savoir plus