Retour

Éducation nationale

GMF - 02/05/2019
Temps de lecture : 2 min

Mutuelle générale de l'éducation nationale

Les enseignants ont de tout temps adhéré à la Mutuelle générale de l’Education Nationale (MGEN) à défaut d’autres alternatives. Celle-ci apportait une facilité dans la gestion administrative, en particulier concernant le remboursement en une seule fois de la part obligatoire et complémentaire.

Le ministère participait financièrement aux offres de la MGEN afin de les rendre plus attractives.

Toutefois, pour la complémentaire santé, les professionnels de l’Education n’ont plus pour obligation de choisir la MGEN et peuvent désormais se rapprocher d’autres organismes.

L'obligation d'affiliation à la Sécurité Sociale pour tous les agents

La caisse de Sécurité Sociale pour les personnels de l’Éducation Nationale est gérée par la MGEN. Aucune démarche n’est nécessaire, celle-ci est obligatoire et se fait automatiquement.

La part annuelle des cotisations se base sur la Déclaration Sociale Annuelle, DSA, transmise directement par les employeurs. Ce montant de référence est ensuite multiplié par un coefficient qui dépend de votre âge, votre rémunération, et votre niveau de couverture à la Mutuelle Générale de l'Éducation Nationale.
Il est à noter que la tarification est réévaluée lors d’un départ en retraite.

En revanche, pour les contractuels de l’Éducation Nationale, leur statut se rapproche de celui des salariés du secteur privé et sont rattachés à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) de leur département. Les démarches sont identiques à celle d’un assuré relevant du régime général.

Le choix de la Complémentaire Santé

Souscrire à une complémentaire santé permet de prendre en charge une partie, ou l’intégralité, des frais médicaux non remboursés par le régime obligatoire de la Sécurité Sociale. 

Auparavant, les enseignants avaient tout intérêt à choisir la MGEN en tant que complémentaire santé. Elle leur évitait ainsi toute lourdeur administrative et traitait en une fois les remboursements de la part obligatoire et complémentaire. 
Cet argument n’est plus valable aujourd’hui, étant donné que tout est géré informatiquement.

Les agents de l’Éducation Nationale ont donc la possibilité de souscrire à une complémentaire santé.

Les contrats de la Mutuelle Générale de l’Education Nationale (MGEN)   sont reconduits chaque année à la date du 1er janvier.

Pour résilier un contrat MGEN, il suffit d’envoyer cette demande à la section départementale. Cette dernière doit être adressée au Président de la MGEN en précisant la raison du départ. Elle doit se faire par lettre recommandée avec accusé de réception. Le préavis est de minimum deux mois.

Néanmoins, un contrat peut être rompu en cours d’année. Il prendra alors effet le 1er jour du 4ème mois suivant la réception de la demande de résiliation.

Avant de choisir une complémentaire santé, il est important de comparer les niveaux de garantie des autres mutuelles disponibles. GMF propose des offres modulables vous garantissant une couverture adaptée à vos besoins. 

Cet article vous a-t-il été utile ?

Éducation nationale

En tant qu’agent du Service Public, vous méritez une attention particulière.
Découvrez des offres et garanties adaptées à vos besoins.

Découvrir

En poursuivant votre navigation sur m.gmf.fr, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer votre expérience de navigation sur le site et à vous proposer des images et des contenus et messages adaptés à vos besoins. > En savoir plus