Retour

Prix Hélioscope : Établissement public de santé mentale Ville Evrard - L'asinothérapie : une activité qui guérit !

Docile, lent, patient, l’âne cumule de nombreuses qualités pour établir le contact avec les patients. Utilisé à visée thérapeutique par l'établissement public de santé mentale de Ville-Evrard, l’animal permet aux malades de gagner en bien-être et de s’ouvrir aux autres.

UNE RELATION FORTE EN ÉMOTIONS

En Seine-Saint-Denis, l’équipe soignante de l’établissement de santé de Ville-Evrard, formée à l’asinothérapie, s’appuie sur l’âne pour entrer en relation avec les patients en difficulté psychique ou physique. Au quotidien, Nono, Manolo, Pitou et Oscar accompagnent ceux qui en ont besoin. Leur rôle ? Apaiser, rassurer, (re)donner confiance. L’échange avec l’animal passe par le brossage, le curage, le nettoyage et les promenades, chacun évoluant à son rythme. Le patient, lui, devient acteur de l’activité et reprend peu à peu confiance en lui.

UN PROJET COLLECTIF ACTIF

La réussite de cette initiative forte tient à la mobilisation et à l’engagement de toute l’équipe de soin des pôles adultes et enfants (infirmières, psychologues, ergothérapeutes, aide-soignants) et de la direction de l’établissement, mais aussi des services financiers et techniques, des jardiniers et de l’ânerie Bacotte. Convaincus des bienfaits de l’asinothérapie, et eux-mêmes attachés aux résidents à quatre pattes, chacun porte la plus grande attention aux ânes de la maison. Pratiquées régulièrement, les séances d’asinothérapie font partie d’un projet de soin individualisé mis en place par toute l’équipe et adapté à l’état de santé de chacun.

Pour voter, rendez-vous sur votre ordinateur 

Votez en ligne

Votre demande concerne ?

En poursuivant votre navigation sur m.gmf.fr, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer votre expérience de navigation sur le site et à vous proposer des images et des contenus et messages adaptés à vos besoins. > En savoir plus