Infirmiers, comment apprendre à gérer votre stress ?

Contrôler ses émotions en situation de stress n’est pas toujours simple. En tant qu’infirmier, vous y êtes exposé régulièrement, particulièrement depuis la crise du Covid. Voici quelques conseils pour vous aider à reprendre le dessus.

Infirmiers, comment apprendre à gérer votre stress ?

Youtube conditionne la lecture de ses vidéos au dépôt de traceurs. Pour en savoir plus, vous pouvez cliquer sur « Paramétrer ».

Paramétrer

Qu’est-ce que le stress ?

Le stress est une réaction naturelle qui se manifeste lorsqu’on est face à un élément anxiogène. Il évolue en 3 phases :

  • La réaction d’alarme : toute votre énergie est mobilisée pour lutter contre l’élément stressant.
  • La phase de résistance : si la phase d’alarme persiste, votre organisme va s’adapter, quitte à mettre à mal certaines fonctions. Divers symptômes peuvent apparaître : lésions à l’estomac, sensibilité accrue aux infections, problèmes cutanés...
  • La phase d’épuisement : l’exposition prolongée au stress a eu raison de votre organisme. Vous êtes épuisé, autant physiquement que psychologiquement.
     

Quels sont les indicateurs du stress ?

Pour éviter que votre stress ne devienne chronique, soyez attentif à certains de ces indicateurs, qui peuvent vous alerter : 

  • Les indicateurs d’ordre somatique : vous souffrez de troubles musculaires, digestifs (nausées, vomissements, diarrhées), respiratoires (difficultés à respirer, douleurs dans la cage thoracique), de problèmes cutanés (démangeaisons, plaques rouges, chute de cheveux).
  • Les indicateurs d’ordre émotionnel : vous avez moins confiance en vous, vous vous sentez démotivé, vous êtes hyperémotif, irritable, impatient, nerveux, colérique... Vous avez tendance à consommer davantage de café, de tabac, d’alcool ou de médicaments, et commettez des erreurs au travail.
  • Les indicateurs d’ordre physiologique : Vous souffrez de troubles du sommeil, avec des difficultés à vous endormir, des réveils nocturnes...
     

Comment gérer le stress ?

Ne vous laissez pas submerger et réagissez ! Il existe plusieurs techniques de gestion du stress professionnel.
Verbalisez vos émotions auprès d’un proche, d’un professionnel de santé ou de votre équipe.
Essayez de ne pas rester isolé et continuez à voir vos amis, vos proches.
Si vous êtes sportif, continuez à vous entraîner, sinon, restez actif en marchant au moins ½ h par jour à vive allure.
Chassez votre stress en pratiquant une activité de relaxation comme le yoga, la sophrologie, la méditation.
N’hésitez pas à vous faire accompagner par un psychologue ou un psychothérapeute spécialisé dans le stress professionnel.
Comprendre ce qui se joue dans les relations avec les patients, avec vos collègues ou avec vos supérieurs peut conduire à modifier vos rapports avec eux : c’est l’objectif de la psychoéducation.
Apprendre à changer de posture et à communiquer de façon non violente apaise les relations et diminue le stress.
La pratique de l’autohypnose, qui consiste notamment à savoir se projeter dans un environnement sécure, apaise les tensions.
Appliquez la méthode TIPI : développée par le français Luc Nicon, expert en pédagogie et en communication comportementale, cette méthode de « régulation émotionnelle » consiste à observer les sensations qui accompagnent votre stress (nœud au ventre, palpitations, mains moites…), à les laisser évoluer et se transformer jusqu’à l’apaisement. Généralement, moins de 30 secondes suffisent à calmer votre stress.
Réservez-vous des espaces-ressources, des moments rien que pour vous et faites quelque chose qui vous fait du bien.

Infirmière souriante avec sa patiente

Assurance Personnelle des infirmiers et des aides-soignants

En tant qu’agent de la Fonction Publique Hospitalière, vous méritez une attention particulière. Vous avez choisi de mettre votre vie au service des citoyens, il est indispensable que vous soyez protégé par quelqu’un qui vous connaît bien.

Découvrir l'Assurance Personnelle des infirmiers et des aides-soignants

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Ces articles peuvent vous intéresser

Jours de RTT notés sur un agenda
Fonction publique hospitalière : les RTT en 4 questions ?

Vous effectuez des heures supplémentaires mais vous vous posez des questions sur les RTT dans la fonction publique hospitalière. Y avez-vous droit ? Dans quelles conditions ? Pouvez-vous faire autant d’heures supplémentaires que vous le souhaitez ? Combien de jours pouvez-vous récupérer ? Nous vous disons tout sur la réduction du temps de travail !