Retour

Protéger ma famille

GMF - 01/07/2019

Qu'est-ce qu'une assurance décès ?

L'assurance décès, en bref
C’est un outil de prévoyance qui a pour objectif de faire face à certaines conséquences financières et protéger ses proches en cas de décès, en leur garantissant un capital sous certaines conditions.

Comment ça marche ?

En contrepartie des  cotisations versées par l’adhérent et assuré du contrat, un capital fixé à l’avance est versé(1) aux bénéficiaires désignés, en cas de décès ou, pour certains contrats (dits « temporaire décès », voir ci-dessous),  à l’assuré lui-même en cas d’invalidité correspondant à une perte totale et irréversible d’autonomie.

  • Les versements : Cotisation annuelle payable  par prélèvements automatiques mensuels.
  • Spécificité : les cotisations versées sont acquises à l’assureur et le capital garanti sera versé(1) uniquement si le risque assuré se produit.

Il existe deux familles de contrats d’assurance décès

• Les contrats d’assurance "temporaire" décès : l’objectif est d’assurer, le risque de décès ou le risque d’invalidité correspondant à une perte totale et irréversible d’autonomie si l’un ou l’autre risque survient pendant une période déterminée par le contrat . L’adhésion à ce type de contrats est soumise à acceptation médicale de la part de l’assureur.

• Les contrats d’assurance décès "vie entière" : l’objectif est d’assurer le risque de décès, quelle que soit la date du décès.

Assurance décès et assurance vie de type épargne, des solutions différentes mais complémentaires ?

Un contrat d’assurance décès fonctionne différemment d’une assurance vie de type épargne.

Le principe d’une assurance vie de type épargne est la constitution d’une épargne grâce aux versements effectués sur le contrat d’assurance vie dont vous décidez le montant. A tout moment, vous pouvez récupérer cette épargne en effectuant un rachat sur votre contrat. En cas de décès, l’épargne constituée sur le contrat est versée à vos bénéficiaires.

Le contrat d’assurance décès peut  répondre au besoin de protection des proches sans nécessiter la constitution d’une épargne préalable.

Elle peut apporter une protection complémentaire pour les personnes déjà titulaires d’un contrat d’assurance vie de type épargne.

 

Assurance vie ou assurance déccès ?

Choisissez la meilleure solution selon vos besoins et votre budget.

Faire une simulation

 

Bon à savoir :

Pour les contrats d’assurance décès, si l'adhérent et assuré du contrat cesse de payer ses cotisations, il n'est plus protégé et le capital garanti en cas de décès par le contrat n’est pas versé.

Avez-vous aimé cet article ?
Votre demande concerne ?

En poursuivant votre navigation sur m.gmf.fr, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer votre expérience de navigation sur le site et à vous proposer des images et des contenus et messages adaptés à vos besoins. > En savoir plus