Retour

Protéger ma famille

GMF - 27/02/2019
Temps de lecture : 2 min

Anticiper pour permettre le deuil

Pour permettre le deuil, il est important de connaître les démarches à effectuer et de les anticiper, lorsque cela est possible.

Pour donner la possibilité au deuil de se faire dans les meilleures conditions, avec le temps requis pour parvenir naturellement à accepter pleinement la perte de la personne qui nous était proche, il est important d’anticiper et de soulager par avance cette période difficile en prenant les dispositions nécessaires afin que les aspects administratifs du décès n’empêchent pas les proches de faire leur deuil en toute sérénité.

Après un décès, en particulier lorsqu’il est inattendu, de nombreuses démarches doivent être entreprises. Il est préférable de les connaître, et, autant que possible, de les anticiper.

Les administrations à contacter

Le décès doit être constaté par un médecin, qui vous posera des questions concernant l’accord pour le prélèvement d’organes et au don du corps. La loi française affirme que le consentement de toute personne décédée est présumé pour le don de ses organes. Toutefois, des indices de désaccord seront recueillis le cas échéant. Il est donc important de connaître la position de la personne et, si possible, de l’enregistrer, par exemple par écrit, notamment si la personne n’est pas d’accord.

Vous – ou l’entreprise de pompes funèbres – devrez ensuite informer la mairie du lieu du décès, ainsi que du déroulement (inhumation ou crémation). Vous devrez recueillir une copie de l’acte de décès.

Les banques et assurances à prévenir

Vous devrez informer les banques du défunt afin qu’elles ferment les comptes qui doivent l’être. Vous pouvez demander auprès de votre banque l’accès au "FICOBA" (fichier des comptes bancaires), qui vous renseignera sur l’ensemble des comptes détenus par la personne.

Les relations à informer

Préparez la liste des contacts importants à prévenir le jour venu. Il peut s’agir de collègues, d’amis, de membres de la famille, de partenaires commerciaux, etc. Si le temps vous est donné, pensez à rédiger à l’avance une lettre de condoléances. Si le défunt était salarié, vous devrez informer son employeur. S’il était fonctionnaire en activité, les ayants droit (conjoint, enfants, etc.) peuvent demander le versement du capital décès. S’il était lui-même employeur, vous devrez informer les employés du devenir de leur contrat de travail.

Gérer au mieux l’enterrement

Enfin, pour gérer au mieux l’enterrement, anticiper le lieu de l’inhumation ou de la crémation, en fonction des volontés de la personne, à recueillir à temps. Pensez à la liste des personnes qui viendront à l’enterrement, le cas échéant aux personnes qui pourront garder les enfants.

 

Une assurance décès pour préserver vos proches ?

GMF vous aide à trouver la solution selon vos besoins et votre budget.

Faire une simulation

 

Soulager ses proches en anticipant son décès

Les contrats d'assurance décès sont une solution efficace pour faire face aux frais d’enterrement, le cas échéant, et autres coûts liés aux obsèques encourus lors de votre décès. En contrepartie d’une prime régulière que vous versez, l’assureur garantit le paiement d’un capital aux bénéficiaires désignés au contrat lors de votre décès. Le capital garanti est fixé à l’avance, il est dû par l’assureur en cas de survenance tant que les cotisations sont versées.

Le contrat d’assurance décès Accolia assure à vos bénéficiaires le capital dont ils ont besoin pour faire face aux conséquences financières de votre disparition.

Le contrat de prévoyance assurance décès Sérénitude assure à vos proches l’aide financière et l’assistance dont ils auront besoin au moment de vos obsèques.

Notez que les frais d’obsèques peuvent être prélevés sur les biens de la succession, sauf si la valeur des biens est insuffisante.

Enfin, il est recommandé de préparer son décès en :

  • rédigeant son testament,
  • laissant une liste de dernières volontés à ses proches
  • dressant une liste de comptes de contrats de banque, et d’assurance et de comptes internet à clôturer.
Avez-vous aimé cet article ?
Votre demande concerne ?

En poursuivant votre navigation sur m.gmf.fr, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer votre expérience de navigation sur le site et à vous proposer des images et des contenus et messages adaptés à vos besoins. > En savoir plus