Retour

Assurance Santé

Delphine Loez - 26/06/2017
Temps de lecture : 3 min.

Canicule : les bons réflexes

Multipliez les bons réflexes lors des fortes chaleurs. Quelques gestes simples vous aideront pendant la canicule, qui peut être fatale.

ALERTE CANICULE : BON À SAVOIR

canicule-bons-reflexes-visuel.jpg

Il fait beaucoup trop chaud. Cette chaleur inhabituelle peut malmener notre organisme. Voici notre point canicule.

Buvez

Buvez de l’eau même si vous n’avez pas soif. Pour réguler notre température, nous transpirons. Cela permet au corps de se rafraîchir mais il faut renouveler régulièrement le stock d’eau, afin de ne pas se déshydrater. Il est indispensable de boire au moins un litre et demi d’eau par jour, pas trop froide et en petite quantité. Certains ont besoin de beaucoup plus. Une heure de course à pied peut faire perdre jusqu’à un litre d’eau : il est essentiel de boire avant l’effort !

 

Rafraîchissez-vous

Ne sortez pas sans vous protéger la tête et restez si possible à l’ombre. Votre peau aussi mérite une protection : crème solaire ou vêtement couvrant, léger, ample et en matière naturelle. Si vous le pouvez, utilisez un brumisateur ou un pulvérisateur pour vous rafraichir régulièrement. Un gant de toilette mouillé peut aussi faire l’affaire. Vous pouvez aussi prendre une douche tiède ou fraîche, mais jamais glacée.

 

Conservez la fraîcheur chez vous

La journée, fermez les volets, les fenêtres et les rideaux. Il faut empêcher le soleil de frapper et la chaleur de pénétrer. Une fois la nuit venue, il faut tout ouvrir pour essayer de faire des courants d’air, afin de profiter de la fraîcheur, même relative. Vous pouvez aussi créer des courants d’air artificiels, grâce à un ventilateur ou même un éventail.

 

Quel est le risque des fortes chaleurs ?

Les risques principaux sont la déshydratation, le coup de chaleur et l’aggravation d’une maladie préexistante. Le coup de chaleur peut être mortel. Il survient lorsque le corps ne parvient plus à réguler sa température. La peau est rouge, sèche, la personne ne transpire pas,  a de la fièvre, peut perdre conscience, vomir, délirer… Il s’agit d’une urgence absolue !

 

Les personnes fragiles

Les groupes les plus à risque sont les personnes âgées, les enfants de moins de quatre ans, les personnes qui ont une maladie chronique, les personnes en surpoids, les personnes qui travaillent dehors et les sportifs. Cependant, même si vous n’entrez dans aucune de ces catégories, la vigilance est de mise !

 

Les signes qui alertent

Fatigue, maux de tête, baisse de concentration de vigilance, soif intense… Vous pouvez aussi observer la couleur de votre urine, si elle est plus foncée que d’habitude, alors que vous ne prenez pas de médicaments et que vous n’avez pas mangé de betterave, c’est que vous ne buvez pas assez !

Si vous vous sentez mal ou si vous voyez quelqu’un qui semble pas bien, prévenez votre entourage, votre médecin, les secours…

 

A éviter pendant la canicule

Ne prenez aucun médicaments sans avis médical, pas même de paracétamol ou d’anti-inflammatoires (aspirine, ibuprofène, advil, etc.)

Ne vous exposez pas au soleil.

Ne buvez pas d’alcool (même pas une bière bien fraîche) : l’alcool accélère la déshydratation.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Assurance Habitation

Vous souhaitez changer d'assurance ? Découvrez l'assurance santé GMF

En savoir plus

Votre demande concerne ?

En poursuivant votre navigation sur m.gmf.fr, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer votre expérience de navigation sur le site et à vous proposer des images et des contenus et messages adaptés à vos besoins. > En savoir plus