Retour

Assurance Santé

Delphine Loez - 04/06/2018
Temps de lecture : 3 min.

Qu'est ce l'hospitalisation à domicile ?

Découvrez avec la GMF l’hospitalisation à domicile (HAD). Comprenez comment se déroule une hospitalisation à la maison, quels soins sont concernés. Et saisissez quels peuvent être les avantages et les inconvénients de faire venir l’hôpital chez soi.

Qu’est-ce que l’hospitalisation à domicile ?

Comme son nom l’indique, l’hospitalisation à domicile (HAD) est une offre de soins médicaux et para médicaux, qui se déroule au domicile du patient.

Des soins complexes, les mêmes que ceux réalisés à l’hôpital, le sont dans le lieu de vie du patient, maison appartement, EHPAD, dans un établissement social ou médico-social.

La part de l’hospitalisation à domicile est de 5 % de l’hospitalisation en général. Les établissements d’hospitalisation à domicile sont des établissements de santé avec les mêmes obligations que les autres établissements hospitaliers. 

L’admission est décidée par le médecin coordinateur du service HAD, sur la base d’un projet thérapeutique, d’un programme de soins et d’accompagnement personnalisés.

Qui propose une hospitalisation à domicile ?

En général, la personne qui prend la décision de proposer une hospitalisation à domicile est le médecin de l’hôpital ou le médecin traitant. Pour que cette proposition soit faite au patient, plusieurs conditions doivent être réunies :

  • Le médecin de l’hôpital estime que les soins peuvent être poursuivis à la maison,
  • Après visite, l’assistante sociale considère que le domicile le permet,
  • le médecin traitant est d’accord avec cette démarche,
  • le patient et son entourage adhèrent à la proposition,
  • le patient réside dans une zone où se trouve une structure HAD,
  • une place est libre.

L’admission est décidée par le médecin coordinateur du service HAD, sur la base d’un projet thérapeutique, d’un programme de soins et d’accompagnement personnalisés.

Quels soins peuvent être prodigués en hospitalisation à domicile ?

Voici la majorité des soins qui peuvent être pris en charge chez soi :

  • des soins palliatifs,
  • un traitement contre la douleur,
  • une alimentation parentérale,
  • des pansements complexes,
  • une surveillance après chirurgie complexe,
  • un suivi de grossesse à risque,
  • des suites de couches compliquées,
  • une assistance respiratoire lourde,
  • de la chimiothérapie,
  • une antibiothérapie…

Quels sont les avantages de l’hospitalisation à domicile ?

Cette forme d’hospitalisation sert souvent à raccourcir le temps de séjour dans un établissement hospitalier classique, voire de l’éviter. Surtout, elle concilie la qualité des soins hospitaliers et le confort d’être chez soi. Cette la possibilité de demeurer dans son cadre de vie est une vraie chance. Cela répond d’ailleurs à la demande des Français qui souhaitent être, quand c’est possible, soignés chez eux.

Les patients admis en HAD sont en général moins fatigués et se sentent mieux. En effet, ils dorment dans leur lit et portent leurs vêtements. Même malades, ces personnes mènent une vie plus normale. Et cela se ressent sur leur appétit, leur sommeil et leur confort psychologique. L’hospitalisation à domicile permet, par exemple, de voir ses enfants, son conjoint et de recevoir ses proches dans de meilleures conditions.

Quelles en sont les limites ?

Comme le personnel soignant peut intervenir au domicile à tout moment, certaines personnes se sentent envahies et regrettent cette perte d’intimité. Surtout, l’hospitalisation à domicile est exigeante pour l’entourage.

Souvent, c’est la maladie qui entre à la maison, avec son lot d’inconfort et d’exigence. La personne qui vit avec le patient doit assurer son quotidien (courses, ménage, etc.). Une responsabilité importante lui incombe qui devient parfois lourde à porter quand l’hospitalisation à domicile s’installe dans le temps.

Comment se déroule l’hospitalisation à domicile ?

Elle commence en général par une indication du médecin hospitalier, suivie par une évaluation de l’état de santé du patient et de son domicile. Après l’accord  du médecin traitant et la définition d’un projet thérapeutique, le patient est admis en HAD. Les soins sont réalisés à la maison. C’est à dire que l’ensemble des professionnels de santé se déplacent au domicile : médecin généraliste, infirmier, pharmacien, kinésithérapeute, ergothérapeute… Parfois, le patient peut demander à conserver ses soignants habituels. En cas d’urgence, un protocole d’alerte est mis en place et une permanence est assurée nuit et jour, afin d’assurer la continuité des soins.

Combien coûte l’hospitalisation à domicile ?

Comme une hospitalisation classique, l’hospitalisation à domicile est remboursée à 80 % par l’assurance maladie et le reste, en général, est pris en charge par les organismes complémentaires. En revanche, il n’y a pas de forfait hospitalier à régler puisque le patient est chez lui… Les personnes en affection longue durée (ALD) sont prises en charge à 100 %. Le tarif moyen journalier avoisine les 200 €.

Combien de temps dure une hospitalisation à domicile ?

Prescrite pour une période limitée, l’hospitalisation à domicile peut être renouvelée, en cas de besoin. Certains séjours peuvent s’inscrire dans la durée. Cependant, dès que l’état de santé du patient s’améliore, l’hospitalisation à domicile s’achève. La plupart du temps, le patient demeure chez lui. S’il doit encore bénéficier de soins, le médecin traitant ou le médecin coordinateur organise une nouvelle prise en charge. Une fois sur cinq, l’état de santé du malade se dégrade et il est transféré à l’hôpital.

Quelques chiffres

En 2016, 313 établissements coordonnaient les prises en charge. Près de 110 000 patients ont bénéficié d’une hospitalisation à domicile et plus de 16 000 patients peuvent être hospitalisés à domicile simultanément En 2017, « le cap des cinq millions de journées d'hospitalisation a été franchi», selon le Dr Elisabeth Hubert, présidente de la fédération nationale des établissements d’hospitalisation à domicile.

La première expérience d’ l’hospitalisation à domicile, Home Care dans le texte, a été effectuée en 1945, aux Etats-Unis. En France, en 1957, est créé le premier établissement d’hospitalisation à domicile, à Paris.

 

Sources :

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F732

http://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/prises-en-charge-specialisees/had

Cet article vous a-t-il été utile ?
Assurance Santé

Vous souhaitez changer d'assurance ? Découvrez l'assurance santé GMF

En savoir plus

Votre demande concerne ?

En poursuivant votre navigation sur m.gmf.fr, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer votre expérience de navigation sur le site et à vous proposer des images et des contenus et messages adaptés à vos besoins. > En savoir plus