Retour

En ce moment

GMF - 08/10/2018

Pour les 2/3 roues, le gilet jaune devient obligatoire

Depuis le 1er janvier 2016, les conducteurs de deux ou trois roues motorisées ou quadricycles à moteur non carrossés doivent détenir un gilet jaune (de haute visibilité). Obligations, amende… Le point sur cette nouvelle règle.

REGLEMENTATION

La détention et le port d’un gilet de haute visibilité (homologué) devient obligatoire pour les conducteurs de 2 ou 3 roues motorisées ou quadricycles à moteur non carrossés, comme pour les automobilistes à qui cette obligation est imposée depuis 2008.

A compter du 1er janvier 2016, les conducteurs de 2 ou 3 roues motorisées ou quadricycles à moteur non carrossés devront disposer d’un gilet de haute visibilité sur eux ou dans un rangement de leur véhicule (filet, coffre…).

Le port du gilet est obligatoire lorsque le véhicule est immobilisé en cas d’urgence sur la voie publique. Le conducteur devra le revêtir au moment de quitter son véhicule afin d’être plus visible.

SANCTION

En cas de contrôle par les forces de l'ordre, celles-ci pourront vérifier que le conducteur détient bien un gilet jaune à bord de son véhicule. Le non-respect peut être sanctionné par une amende s’élevant à 11 € en cas de non-détention, pouvant aller jusqu’à 135 € en cas de non port du gilet à la suite d’un arrêt d’urgence.

CET ARTICLE VOUS A ÉTÉ UTILE ?

En poursuivant votre navigation sur m.gmf.fr, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer votre expérience de navigation sur le site et à vous proposer des images et des contenus et messages adaptés à vos besoins. > En savoir plus